SFR Presse

Le conjoint meurtrier présumé plaide toujours la légitime défense

Sébastien Gignoux

2 min

Sébastien Gignoux
Sébastien Gignoux

Mis en examen pour le meurtre de sa compagne Alexandrine Silloz, le 16 juillet 2018 au Chaudron, Patrick Lao-Kan a maintenu hier lors d'une reconstitution avoir reçu un premier coup de couteau avant de retourner l'arme contre la victime. Une version qui reste sujette à caution. Un an après, la douleur et la colère sont toujours aussi vives pour cette nièce d'Alexandrine Silloz, tuée d'un coup de c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :