SFR Presse
Var Matin
25 janvier 2020

Philippe Guillard, un réalisateur ancien du Racing

1 min

Sur le tournage : « J’ai toujours un ballon, je communique avec tout le monde avec, je fais des passes, explique l’ancien joueur de rugby à XV. Mon plaisir, c’est quand au bout de 15 jours, le ballon devient le doudou du groupe. On m’a toujours dit “une passe, c’est une offrande”. Et c’est un antistress ! » Pas rancunier envers Toulon, qui lui a fait perdre la finale du Championnat en 1987 parce q

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :