SFR Presse
La Voix du Nord
11 janvier 2019

Calais et Eurotunnel vent debout face aux manœuvres britanniques

PAR OLIVIER PECQUEUX,opecqueux@lavoixdunord.fr

2 min

PAR OLIVIER PECQUEUX,opecqueux@lavoixdunord.fr
PAR OLIVIER PECQUEUX,opecqueux@lavoixdunord.fr

Dans le cas d’un Brexit sans accord (le fameux no deal), le gouvernement britannique envisage d’allouer 100 millions de livres (120 millions d’euros) à trois compagnies de ferries. Il s’agirait de décongestionner le port de Douvres, avec la création de nouvelles lignes. Eurotunnel et le port de Calais y sont opposés. CALAIS. Depuis fin décembre, l’information fait largement débat en Grande-Bretagn

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :