SFR Presse
La Dépêche du Midi
2 décembre 2018

Un seul but, marquer

Pa. D.

2 min

Pa.             D.
Pa. D.

Un but sur les cinq dernières rencontres – encore un coup franc (Gradel, à Strasbourg). Le chat est maigre. Depuis que le Toulouse FC est entré dans sa « vilaine » spirale – que l’on peut dater de sa déroute nantaise (20 octobre ; 0-4, 10eJ), ce n’est pas sorcier : il est devenu muet. Ou quasi, donc. Au point d’être la 18e pire force de frappe du championnat. Autrement chiffré : avec 22 buts

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :