SFR Presse
L'Express
12 août 2015

Calais, beau port amer

Tugdual Denis

7 min

Tugdual Denis
Tugdual Denis

Depuis quinze ans, leur ville est le cul de sac des migrants rêvant à l'Angleterre. Les Calaisiens supportent de moins en moins cette cohabitation forcée. La méfiance monte, les réserves de solidarité s'épuisent et les rancoeurs s'installent.Ici, on

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :