SFR Presse
Libération
2 août 2019

Afghanistan : «Des hélicoptères sont arrivés, ils ont tiré de tous les côtés»

Talibans et Etat islamique ne sont plus les principaux responsables des morts et des blessés civils dans le pays, selon un rapport de l’ONU, mais plutôt les forces américaines et progouvernementales. A Kaboul, «Libération» a rencontré des réfugiés qui confirment un durcissement du conflit.

6 min

Dans la pénombre de la petite maison en torchis, on pourrait ne pas le voir. Mohammed Khan, 20 ans, est assis par terre contre un mur. Immobile, pâle, le regard apeuré et mouvant, il semble ailleurs. «On était dans un minibus pour aller à la mosquée et il y a eu une explosion. Sur les 20 personnes, une dizaine sont mortes. C’était une mine.» Le jeune Afghan n’a pas de séquelle visible. Il dit just

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :