SFR Presse
Courrier Picard
25 septembre 2019

Franco, un mort très encombrant

2 min

La Cour suprême espagnole a autorisé, hier, l’exhumation du dictateur. Après un peu plus d’une heure de réunion à huis clos, les six magistrats en charge de ce dossier ultrasensible politiquement ont « décidé à l’unanimité de rejeter dans sa totalité le recours présenté par la famille de Francisco Franco en relation avec l’exhumation de Francisco Franco décidée par le gouvernement », a indiqué la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :