SFR Presse

20 ans pour le crime d'une "grenade dégoupillée"

Sébastien Gignoux

3 min

Sébastien Gignoux
Sébastien Gignoux

L'enfance traumatique de l'accusé n'a pas suffi à atténuer le crime "ultra-violent" de Johan Maruejouls, condamné hier à 20 ans de réclusion pour le meurtre de Zyaad Poomun. Les jurés ont suivi l'avocat général. "Je demande pardon à la famille pour le mal que j'ai fait. J'assume et je n'oublierai jamais." Tels ont été les derniers mots que Johan Maruejouls-Benoît, 26 ans, a adressé en larmes au ju

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :