SFR Presse
Le Figaro
22 mai 2019

Le risque de déclin cognitif augmente avec la perte d’audition

La baisse de l’ouïe liée à l’âge, appelée presbyacousie, pourrait isoler  la personne et entraîner une perte de lien social.

Anne Prigent

2 min

VIEILLISSEMENT Comparé aux hommes sans déficit auditif, le risque relatif de déclin cognitif est 30 % plus élevé chez les hommes déclarant une perte auditive légère, 42 % plus élevé chez les hommes avec une perte auditive modérée et 54 % plus élevé chez les hommes dont la perte auditive est sévère et qui n’ont pas utilisé de prothèses auditives. C’est ce que montrent des chercheurs américains qui

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :