SFR Presse
Nice Matin
3 juillet 2019

Un recours contre l’arrêté antimendicité d’Estrosi

1 min

La Ligue des droits de l’Homme attaque l’arrêté anti-mendicité de Christian Estrosi. Le maire de Nice y interdit de faire la manche dans des secteurs de la ville, de 9 à 2 heures, depuis le 1er mai et jusqu’au 30 septembre, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 38 euros. L’été dernier, 160 PV avaient été dressés par la police municipale. Les défenseurs des droits de l’Homme ont déposé un r

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :