SFR Presse
Le Parisien
6 novembre 2018

Colère après l’effondrement à Marseille

Si le bilan hier soir ne faisait pas état de morts, 10 personnes étaient portées disparues.

Marc Lerasà Marseille

2 min

Marc Lerasà Marseille
Marc Lerasà Marseille

« Si le bilan en reste à deux blessés légers, ce serait miraculeux. » Après avoir inspecté une partie de l’immense tas de gravats consécutif à l’effondrement, hier matin, de deux immeubles de la rue d’Aubagne à Marseille (Bouches-du-Rhône), ce marin-pompier résumait l’état d’esprit des sauveteurs qui avaient mobilisé une centaine d’hommes et des équipes cynophiles à la recherche d’éventuelles vict

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :