SFR Presse
Le Figaro
11 octobre 2018

Naoshima 1987-2018

Valérie Duponchelle Béatrice de Rochebouët

1 min

Tadao Ando a œuvré, avec son commanditaire Soichiro Fukutake, à faire d’une île dévastée un paradis de l’art. Fausse nature, éventrée, reconstruite, magnifiée. Jeu de plein et de vide au Musée d’art de Chichu, architecture enfouie, révélée en zigzags de lumière par une série de diagonales de béton.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème