SFR Presse

La vie, ce n'est pas "tikok dann parc poule"

de David Chassagne,dchassagne@jir.fr

2 min

de David Chassagne,dchassagne@jir.fr
de David Chassagne,dchassagne@jir.fr

Oui, il y a des questions, mais non, il n'y a pas de banalisation. On ne peut pas reprocher à la Justice de traiter avec légèreté les cas de violences conjugales. Ces dernières semaines, en tout cas - et avant même le drame de dimanche - les peines de prison ferme se sont succédé contre les cogneurs de compagnes. Hier encore, les juges de Saint-Denis n'ont pas tremblé en envoyant à la geôle, pour

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :