SFR Presse
La Provence
10 juillet 2018

Sept ans plus tard, le procès de l’incendie des Anémones

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr

3 min

Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr
Delphine TANGUY,dtanguy@laprovence-presse.fr

Le 14 décembre 2011, le feu avait tué six résidentes de la maison de retraite C’est l’un des incendies les plus meurtriers survenus à Marseille. L’un des plus graves, aussi, ayant touché une maison de retraite en France. Ce 14 décembre 2011, il démarre vers 2 heures, dans la chambre 344, au 3e étage de l’Ehpad des Anémones, aux Caillols (12e). L’établissement compte alors 180 résidents, dont Claud

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :