SFR Presse
La Provence
26 juillet 2018

DANS LES ALLÉES DU PARC BORÉLY

1 min

Il fallait (presque) toujours miser sur le jaune Comme le veut le règlement, dès les huitièmes de finales, les joueurs d’une même équipe devaient porter un haut identique. Les polos, fournis par les organisateurs, étaient cette année jaunes ou mauves. Visiblement, le jaune a porté bonheur tant sur Le Provençal que sur le Petit Provençal, sauf à une équipe celle de Philippe Roux, Hervé Fontani et

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :