SFR Presse
Le Figaro
5 décembre 2019

Le lunettier Marcolin croit toujours en l’avenir des licences

Le numéro quatre mondial ne s’estime pas menacé par l’offensive de Kering, Cartier et LVMH dans ce secteur.

Keren Lentschner

2 min

OPTIQUE Marcolin persiste et signe. Alors que la concurrence s’est durcie dans l’optique, en particulier sur le segment du luxe, le quatrième lunettier mondial (derrière EssilorLuxottica, Safilo et Kering) campe sur sa stratégie : il revendique son positionnement d’acteur généraliste et mise plus que jamais sur ses licences. « Nous voulons être présents sur l’ensemble des catégories avec des marqu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :