SFR Presse
Libération
17 septembre 2019

2,8

1 min

C’est le nombre de points qui séparent les deux candidats arrivés en tête du premier tour de l’élection présidentielle en Tunisie, selon les résultats définitifs annoncés mardi. Les iconoclastes Kaïs Saïed (18,4 % des voix), professeur de droit sans parti politique, et Nabil Karoui (15,6 %), magnat des médias en détention provisoire, sont qualifiés pour la finale. Ni l’islamiste Abdelafattah Mouro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :