SFR Presse
Sud Ouest
12 février 2019

LE SPORTIF

1 min

se demande où se trouve le mur des lamentations sportives ? Il s’agace de constater que certains entraîneurs ou dirigeants cherchent du côté médical ou au fin fond de l’infirmerie les raisons de leurs contre-performances… Pim-pon, Pim-pon… Et si le mal était plus profond, plus pernicieux. Et qu’au lieu de se lamenter, de se voiler la face et de se taper la tête contre le mur, staff et décideurs de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :