SFR Presse
Libération
9 juillet 2019

Les coiffes : coup de chapeau aux Confluences

Le musée lyonnais présente jusqu’en mars une vaste collection de couvre-chefs, qui permettent de mesurer la diversité de leurs fonctions à travers les civilisations et les époques.

4 min

Le chapeau, le bonnet, la kippa, la perruque, le voile (y compris celui de la mariée), la tiare ou la casquette d’uniforme : tous sont des héritiers des coiffes traditionnelles. Pour les peuples premiers, se couvrir la tête est une manière de signifier sa place dans la société. Le couvre-chef est un prolongement de la parure naturelle que sont les cheveux. Il est une protection physique et symboli

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :