SFR Presse
Libération
29 avril 2019

Jardin des plantes : deux victimes encore marquées

Les militants molestés ont porté plainte pour violences volontaires lors du 1er mai 2018, ciblant Benalla et Crase.

3 min

Vivre l’«affaire Benalla» malgré soi. Composer avec son tumulte, sa démesure, et l’appréhension, vampirique, de s’attaquer à Goliath. Il y a un an, lors d’un 1er Mai à jamais panthéonisé, Noémie et Romain (1), tous deux 24 ans, ont subi des violences qu’ils imputent à l’ex-garde du corps d’Emmanuel Macron et son ami Vincent Crase. Les deux militants (elle communiste, lui LFI), à ne pas confondre a

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :