SFR Presse
Le Figaro
7 novembre 2018

Le trumpisme installé

Patrick Saint-Paul

2 min

Cela ne pouvait qu’être un accident de l’histoire. En 2016, Donald Trump, disait-on, n’avait pu gagner que par effraction, surfant habilement sur le rejet de Hillary Clinton et la colère du peuple. Ses électeurs ne pouvaient avoir voté pour lui que par un mélange d’imbécillité et de bigoterie. Il faut pourtant se rendre à l’évidence : le trum­pisme s’est installé dans le paysage. Campé en virtuose

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :