SFR Presse
Corse Matin
5 août 2018

"Cette condamnation ne signifie pas qu'il faut avoir peur. Au contraire, il faut faire encore plus de journalisme. Et c'est ce que je vais faire."

1 min

CANAN COSKUN, journaliste de Cumhuriyet, condamnée à deux ans de prison, alors qu’elle enquêtait sur une affaire où deux universitaires en grève de la faim étaient accusés de "terroristes" par le pouvoir à Ankara. La Turquie occupe la 157e place sur 180 au classement de la liberté de la presse établi par Reporters Sans Frontières. Comme le rapporte Le Point, plusieurs dirigeants et journalistes de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :