SFR Presse

Apple solde un contentieux de 500 millions d'euros avec le fisc français TECHNOLOGIES. Le groupe américain Apple a annoncé mercredi avoir trouvé un accord avec l'administration fiscale française afin de solder dix ans d'arriérés d'impôts, en pleine offensive de Paris pour mieux taxer les géants du numérique en France et en Europe. "L'administration fiscale française a récemment conclu un audit pluriannuel sur les comptes français de la société et l'ajustement sera communiqué dans nos comptes publics", a assuré Apple, confirmant une information de L'Express.Selon le site de l'hebdomadaire, près de 500 millions ont été réglés par la multinationale dans le cadre d'un accord conclu fin décembre. "Nous savons le rôle important que jouent les impôts dans la société et nous payons nos impôts dans tous les pays où nous opérons, en pleine conformité avec les lois et pratiques en vigueur au niveau local", a assuré de son côté Apple, sans préciser le montant de l'accord. "Nous sommes fiers de la contribution d'Apple à l'économie française", a poursuivi le groupe, assurant avoir investi l'an dernier "un montant de 800 millions d'euros dans la sous-traitance en France" et soutenir l'emploi dans l'Hexagone.

2 min

NOMBREUX CONTENTIEUX D'après L'Express, les négociations entre Apple et la Direction des vérifications nationales et internationales (DVNI) de Bercy, chargée du contrôle fiscal des grandes entreprises, avaient été engagées voilà plusieurs mois. L'objet des discussions portait sur le montant d'impôt sur les sociétés (IS) réglé depuis dix ans par Apple France, jugé trop faible par Bercy, alors que l

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :