SFR Presse
Le Figaro
25 février 2019

À l’occasion de l’affaire Benalla, le Sénat étend son contrôle de l’exécutif… à juste titre

La commission d’enquête sénatoriale a déplacé le centre de gravité de la responsabilité de l’exécutif du gouvernement vers le président, se félicite le professeur de droit public à l’université Paris-II Panthéon-Assas*.

Guillaume Drago

4 min

Guillaume Drago
Guillaume Drago

La commission d’enquête parlementaire du Sénat vient de rendre son rapport dans « l’affaire Benalla » et déjà les critiques fusent de toute part : « contre-vérités », « atteinte à la séparation des pouvoirs », un Sénat qui se comporterait comme celui des États-Unis… Gardons la tête froide et ramenons le sujet à ses justes proportions. Pour le Sénat comme pour l’Assemblée nationale, créer une co

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :