SFR Presse
Madame figaro
12 septembre 2019

À VOIR AUSSI

Anne-Claire Meffre

1 min

Primitifs modernes Ils ont en commun d’être autodidactes, d’origine modeste, et de poser un regard à la fois lyrique, rêveur et détaillé sur le monde et leurs obsessions : ce sont les peintres dits naïfs - Le Douanier Rousseau, Séraphine Louis, Ferdinand Desnos ou René Rimbert - auxquels le musée Maillol rend un bel hommage... Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs, jusqu’au 1

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :