SFR Presse
Sciences et Avenir
27 juin 2019

-65 000 ans La première preuve de consommation de féculents cuits par l'humain

1 min

PRÉHISTOIRE Des restes de plantes carbonisés retrouvées dans d'anciens foyers de la grotte de Klasies River, en Afrique du Sud, constitueraient le plus vieil exemple connu de consommation d'amidon par nos ancêtres. Datés de -65 000 à -120 000 ans, ces fragments organiques issus de tubercules et de racines cuits auraient constitué la principale source de glucose. B. A. SOURCE : CYNTHIA LARBEY, UNIV

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :