SFR Presse
Challenges
4 octobre 2018

Les fondations se heurtent aux successions

La loi va instaurer une nouvelle forme d’actionnariat des entreprises.

2 min

Bosch et Playmobil en Allemagne, Electrolux et SEB en Suède, Rolex et Sandoz en Suisse ou encore Carlsberg et Maersk au Danemark. Tous ces fleurons du business sont détenus par de puissantes fondations actionnaires. Au Danemark, celles-ci représentent 54 % de la capitalisation boursière et 10 % du PIB. Et en France ? Elles sont quasi inexistantes, à l’exception des Laboratoires Pierre Fabre (pharm

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :