SFR Presse
Libération
27 novembre 2018

«Dupont-Aignan ? Il est très agressif. Mais c’est le petit de la cour de récré, il faut le laisser.»

1 min

Au Rassemblement national (ex-FN), on se frotte les mains. «Les sondages sont bons, le contexte européen est très porteur avec un vent populiste. Le contexte national aussi. La droite n’arrive pas à nous siphonner des voix, Wauquiez est coincé. Et la baisse de Macron nous profite étrangement», résumait un proche de Louis Aliot avant le début du mouvement des «gilets jaunes». Tout va donc pour le m

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :