SFR Presse
La Dépêche du Midi
6 octobre 2019

Tous les sortilèges du jazz

J.-M. L. S.

2 min

J.-M.             L.             S.
J.-M. L. S.

En mai dernier, Andrea Motis fut la belle révélation du festival Jazz en Comminges. On la retrouve dans un album, « Do outro lado do azul » (Verve/Universal), où la jeune chanteuse et trompettiste choisit de s’exprimer principalement en portugais – et oh combien merveilleusement. La demoiselle a une voix légère, qu’elle met au service d’une bossa veloutée et charmeuse (« Antonico »), d’un jazz cha

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :