SFR Presse
Le Figaro
3 septembre 2019

Manœuvre d’évitement entre deux satellites actifs

Un satellite scientifique européen a dû être dévié pour éviter l’un des 60 engins de télécommunications lancés par SpaceX.

Cyrille Vanlerberghe

3 min

Cyrille Vanlerberghe
Cyrille Vanlerberghe

ESPACE C’est une manœuvre rare qui a eu lieu lundi 2 septembre au-dessus de nos têtes : le satellite Aeolus de l’Agence spatiale européenne (ESA) a dû faire une manœuvre pour éviter un risque de collision avec un des premiers satellites de la mégaconstellation Starlink lancée en mai 2019 par SpaceX. De plus en plus, les opérateurs de satellites sont obligés de faire ce type d’ajustement de traject

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :