SFR Presse
L'Indépendant
9 janvier 2019

Barbarin : le règne du silence

1 min

Cinq membres de l’entourage du cardinal-archevêque de Lyon Philippe Barbarin, poursuivis comme lui pour « non-dénonciation d’agressions sexuelles » et « non-assistance à personnes en péril », ont expliqué mardi n’avoir jamais envisagé de dénoncer à la justice les tendances pédophiles du père Bernard Preynat. L’homme d’Église et ses proches sont poursuivis devant le tribunal correctionnel de Lyon

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :