SFR Presse
Le Figaro
12 août 2019

Les angles magiques du sonar des chauves-souris

Des chercheurs américains ont calculé les conditions dans lesquelles les ultrasons réussissent à détecter des insectes immobiles sur des feuilles.

Jean-Luc Nothias

2 min

Jean-Luc Nothias
Jean-Luc Nothias

ANIMAUX Imaginez une nuit noire, sans lune, au beau milieu d’une forêt tropicale. Comment une chauve-souris peut-elle attraper un insecte dans cette obscurité complète alors qu’il est immobile et silencieux posé sur une feuille ? Impossible ? Eh bien non, les chauves-souris peuvent le faire. Mais il faut qu’elles fassent preuve d’une très haute technicité. C’est ce que vient de démontrer de maniè

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :