SFR Presse
Libération
12 juillet 2019

carnet d’échecs

1 min

Vous avez dû être nombreux à vous casser la tête sur le diagramme de la semaine dernière. Cette position aurait, en effet, pu paraître un 1er avril. Comment imaginer qu’un champion du monde triche ? C’est pourtant ce qu’a fait le grand Kasparov : dans cette position, «l’Ogre de Bakou» a posé le cavalier en ç5 et l’a lâché. Le trait est donc aux Blancs mais voyant une forte menace, Kasparov, qui jo

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :