SFR Presse
Le Figaro
24 juin 2020

Un rebond attendu cet été

Pierre-Yves Dugua

2 min

Le troisième trimestre promet d’être bien meilleur que le second. Le FMI, tout comme la Réserve ­fédérale, juge probable le retour de la croissance aux États-Unis cet été. Mais cette hypothétique expansion serait loin d’effacer la contraction sans précédent de 30 à 40 % du PIB en rythme annuel, anticipée d’avril à mai. En tablant sur une contraction de 8 % sur l’ensemble de l’année 2020, le Fonds

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :