SFR Presse
Sciences et Avenir
25 septembre 2018

Vers un implant antiépileptique

1 min

NEUROLOGIE Une minipompe électronique implantée dans le cerveau parvient à prévenir les crises épileptiques, chez la souris du moins. C'est ce qu'a démontré une équipe francobritannique. Dès les premiers signaux de crise détectés par des électrodes, la pompe délivre une molécule qui stoppe la crise. Cela pourrait constituer une alternative aux médicaments, inefficaces chez 3 patients sur 10. E. S.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :