SFR Presse
La Voix du Nord
14 février 2019

Un an ferme, aménageable en semi-liberté, pour Christophe Dettinger

2 min

L’ex-boxeur Christophe Dettinger a été condamné hier à un an de prison ferme, aménageable en semi-liberté, et dix-huit mois de sursis avec mise à l’épreuve pour avoir frappé deux gendarmes le 5 janvier lors de l’acte VIII des Gilets jaunes. PARIS. Le tribunal l’a également condamné à une interdiction de séjour à Paris pendant six mois et à indemniser ses victimes, respectivement à hauteur de 2 000

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :