SFR Presse
Libération
14 avril 2019

Le jazz anglais sous toutes ses boutures

En Grande-Bretagne, l’actuelle déferlante de collectifs de musiciens confirme un désir de rendre le genre plus dansant afin de séduire un nouvel auditoire. Pour le meilleur comme pour le pire.

4 min

1 like

Pas de doute, il s’est bel et bien produit quelque chose ces dernières années au Royaume-Uni. De Soweto Kinch au collectif Loop, du saxophoniste Shabaka Hutchings (présent dans les projets Melt Yourself Down, Sons of Kemet et The Comet Is Coming) à Kokoroko, dont le seul titre Abusey Junction a généré depuis 2018 pas moins de 27 millions de vues sur YouTube, l’enthousiasme est à la hauteur de l’in

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :