SFR Presse
Sud Ouest
9 janvier 2019

LE PIÉTON

1 min

plaint l’automobiliste qui a fini sa course complètement crevé. C’était peut-être le résultat d’une conduite déjantée. Malheureusement, le pneu n’a pas rendu l’âme devant un des garages de l’avenue Jean-Jaurès, mais sous le nez d’une banque d’un moindre secours en pareil cas. D’autant qu’il ne suffisait pas d’une bombe anticrevaison pour raccommoder ce qui était devenu une véritable dentelle pneum

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :