SFR Presse
Libération
2 décembre 2019

On ne sauvera pas le Web en dînant avec ses assassins

Le principal inventeur d’Internet, Tim Berners-Lee, est à l’origine d’un «contrat pour le Web» afin de le sauver des dérives qui le menacent. Un texte soutenu par les Gafam, qui en ont méthodiquement tué tous les principes fondateurs.

3 min

Tribune. La dernière croisade de Tim Berners-Lee pour sauver le Web laisse un goût amer.Celui qui fut le premier à dénoncer clairement l’emprise et la menace de ceux qu’il appelait «les Jardins fermés» entend aujourd’hui leur proposer un «contrat». Contrat qui réunirait aussi gouvernements et citoyens. Contrat suffisamment vague pour n’avoir précisément aucune valeur contractuelle. Et contrat donc

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :