SFR Presse
Le Parisien
17 octobre 2019

Societe

1 min

Lubrizol Trois semaines après l’incendie de l’usine Seveso de Rouen, certains pompiers intervenus sur le site présentent des analyses biologiques anormales, notamment au niveau des reins et du foie. Certains d’entre eux comptent porter plainte, selon « le Monde ». Des policiers inquiets avaient déjà porté plainte, jugeant qu’ils n’avaient pas été assez protégés des fumées toxiques. Cannabis Hier,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :