SFR Presse
La Voix du Nord
25 février 2020

La genèse d’un projet abandonné

2 min

En décembre 2017, l’association Une nouvelle Marcq, fondée par un Denis Tonnel aujourd’hui candidat, découvrait en préfecture le projet immobilier porté par Mercialys (rénovation-extension de Monoprix, création de logements et d’une résidence seniors au-dessus). Elle reprochait à Bernard Gérard d’avoir caché l’opération. Celui-ci rétorquait qu’il s’agissait d’un projet privé. Il reconnaissait par

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :