SFR Presse
Courrier Picard
23 mai 2019

Un gilet jaune à la barre pour avoir injurié Finkielkraut

1 min

Dénonçant « un antisémitisme qui se cache derrière un antisionisme », le parquet de Paris a requis, hier, six mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre d’un gilet jaune qui avait injurié le philosophe Alain Finkielkraut en marge d’une manifestation parisienne. Le 16 février, au cours de l’acte XIV du mouvement à Paris, l’académicien avait été violemment invectivé par un groupe de manifestants

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :