SFR Presse
Corse Matin
7 juillet 2018

Le serpent de mer de l’aménagement du fond de baie

I. L.

2 min

1 like

I. L.
I. L.

En vingt et un ans, douze préfets, six présidents de chambre de commerce, quatre présidents de l’Exécutif et trois maires d’Ajaccio se sont succédé. Il ne s’agit pas de lister les responsabilités des uns et des autres. Juste de constater que ces différents responsables ne sont pas parvenus à s’entendre et à aboutir à des solutions concrètes. D’autant que, dans l’aménagement du fond de baie, interv

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :