SFR Presse
La Dépêche du Midi
6 octobre 2019

Toulouse a dû s’employer

2 min

Les joueurs de Philippe Gardent étaient d’entrée malmenés par l’enthousiasme alsacien. Moreau, formé au Fenix, se rappelait au bon souvenir de son ancien club (3-2, 3e). Strasbourg insistait (5-2, 5e), ce qui ne plaisait pas du tout au coach toulousain, qui posait très vite son premier temps mort. La réaction des coéquipiers de Chelle était pour le moins timide. Strasbourg faisait toujours la cou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :