SFR Presse
Sciences et Avenir
30 avril 2020

Le rayon d'une étoile à neutrons

1 min

ASTROPHYSIQUE Ces astres très compacts, issus de l'explosion d'une grosse étoile en fin de vie, ont pourtant une masse d'une fois et demie celle du Soleil. Leur rayon était jusque-là estimé à quelques dizaines de kilomètres. La nouvelle valeur a été déduite de l'analyse des données d'une onde gravitationnelle. A. Kh.SOURCE : COLLIN CAPANO, INSTITUT MAX-PLANCK DE PHYSIQUE GRAVITATIONNELLE, HANOVRE,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :