SFR Presse
Le Figaro
28 novembre 2019

Quand les féministes trahissent leur cause

Ivan Rioufol

4 min

2 likes

Les cinq audacieuses ont tenu un quart d’heure : pour avoir brandi des panneaux dénonçant l’agression de femmes par des immigrés, elles ont été éjectées de la marche contre les violences sexistes et sexuelles, samedi à Paris. Telle est l’absurdité de l’idéologie antiraciste : elle force à regarder ailleurs dès que des minorités protégées sont mises en cause. Sous les cris de : « Fachos ! », les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :