SFR Presse
L'Union
4 août 2019

1 min

Nous avons gravi le mont Blanc par la voie normale, dite « voie royale » en deux jours. Le lundi, nous avons pris le train à crémaillère au plateau de Bellevue jusqu’au Nid d’aigle. De là, nous sommes montés jusqu’au refuge de Tête rousse, à 3 167 m où nous avons passé la nuit. Le mardi nous avons rejoint le mont Blanc en passant par le grand couloir puis le dôme du Goûter. L’ascension a duré près

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :