SFR Presse
Le Figaro
5 février 2020

Sahel : l’avenir de « Barkhane » se joue dans les prochains mois

3 min

Barkhane monte en puissance, discrètement. Les premiers renforts de l’opération française au Sahel ont été annoncés par Emmanuel Macron lors du sommet de Pau en janvier : 220 hommes. Quelques jours plus tard, le chef d’état-major, le général Lecointre, ajoutait quelque 200 militaires de plus. Puis, samedi, un communiqué du ministère de la Défense portait à 600 ce « surge » à la française. Le conti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :