SFR Presse
L'Indépendant
10 avril 2019

Infanticide de Lasbordes : « l’enfant est né vivant mais aurait nécessité une prise en charge médicale »

Laurent Costes

2 min

Laurent Costes
Laurent Costes

Cet enfant est né vivant. Je ne sais pas pourquoi il est mort mais il aurait nécessité une prise en charge médicale », a assuré mardi après-midi, à la cour d’assises de l’Aude, l’anatomopathologiste qui a expertisé le corps du bébé congelé de Lasbordes. Il s’agissait hier du second jour du procès de Karine E., 43 ans, qui répond donc d’infanticide. Même conclusion pour le spécialiste du centre h

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :