SFR Presse
L'Indépendant
7 septembre 2018

Des « résistants » au sein de l’administration Trump

2 min

Dans un étrange climat de suspicion et de paranoïa, la Maison Blanche tentait hier de déterminer l’identité du « lâche » qui a rédigé la tribune anonyme dénonçant le comportement erratique et inquiétant de Donald Trump. Le président des États-Unis, qui avait évoqué mercredi soir dans un tweet rageur une possible « TRAHISON », a dénoncé au réveil le comportement de « la gauche » et des « Fake News

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :